Lexique : tout savoir sur le monde du bénévolat et la vie associative

Trouver une association qui nous plaît, tenir ses engagements…Voilà la base du bénévolat. Mais connaissez-vous réellement les termes qui tournent autour du monde associatif ? Réunion Bénévolat vous permet de maîtriser le maximum de termes le temps de ce lexique.

Pour commencer sur de bonnes bases, l’histoire de la vie associative s’est concrétisée au début du XXe siècle.  La loi sur le contrat d’association, promulguée le 1er juillet 1901, permet à tout citoyen qui a 16 ans ou plus de s’associer librement, sans autorisation. L’association de loi 1901 repose sur deux principes généraux. La liberté d’association permet à chacun de créer une association et de s’en retirer et elle est reconnue par la Constitution. Et la liberté de contrat : chaque association est libre d’organiser son fonctionnement, en définissant elle-même ses propres règles.

A comme…

  • Association

Une association est un groupement de personnes volontaires réunies autour d’un projet commun ou partageant des activités, mais sans chercher à réaliser des bénéfices. Pour créer une association, il suffit qu’au moins deux personnes se mettent d’accord sur son objet. Ils en rédigent les statuts, qui précisent l’objet, les organes dirigeants et la personne habilitée à représenter l’association, et indiquent le siège social ou son adresse.

  • Association employeur

Une association employeur rémunère des salariés à travers des conventions. Tout comme une entreprise, ce salarié s’engage à travailler pour le compte et sous la subordination de l’association qui est ici l’employeur, en contrepartie d’une rémunération.

B comme…

  • Bénévolat de compétences

Le bénévolat de compétences consiste à mettre gratuitement à disposition un savoir-faire à une association de solidarité le temps d’une mission. Il faut être certain d’effectuer un don efficace. Et dans ce cas, l’enrichissement est mutuel : l’association bénéficie de compétences qu’elle n’aurait pas pu s’offrir, et le bénévole vit une expérience nouvelle souvent formatrice. Il permet donc d’élargir son champ d’action.

  • Bénévole

Il n’existe pas de réelle définition du bénévolat dans la loi. Mais en février 1993, le Conseil économique, social et environnemental donne une définition, qui est celle généralement reprise jusqu’à maintenant :

« Est bénévole toute personne qui s’engage librement pour mener une action non salariée en direction d’autrui, en dehors de son temps professionnel et familial ».

C comme…

  • Coopérative

Une entreprise coopérative est une association autonome de personnes volontairement réunies pour satisfaire leurs aspirations et besoins économiques, sociaux et culturels communs au moyen d’une entreprise dont la propriété est collective et où le pouvoir est exercé démocratiquement .

E comme…

  • Économie sociale et solidaire

Elle désigne un ensemble d’organismes dont les activités sont fondées sur les principes de solidarité et d’utilité sociale. Ainsi, les bénéfices générés par leur activité économique ne sont pas réalisés à des fins personnelles mais dans une optique de réinvestissement en faveur des personnes, notamment des salariés. Généralement financés par les fonds publics, les organismes qui adoptent ce mode de gestion reposent sur des principes de participation et de partage du pouvoir. Ce secteur emploie près de 2,5 millions de personnes en France.

F comme…

  • Fédération

Une fédération peut partager le même objectif qu’une association. Cependant, elle ne regroupe pas des personnes physiques. À la place, elle rassemble des personnes morales ou des organismes associatifs partageant le même objet (sportif, culturel,…). Adhérer à une fédération c’est garantir une meilleure visibilité pour l’association, un accompagnement renforcé pour la réalisation des activités et des projets, un meilleur moyen pour diversifier les activités de l’association, une meilleure représentation à l’échelle régionale, nationale voire européenne, etc.

  • Fondation

L’objectif d’une fondation est de mettre à disposition de l’argent privé pour accomplir une œuvre d’intérêt général. Elle ne doit pas avoir de but lucratif. Nombreux sont ceux qui optent pour l’association, car elle ne nécessite pas d’autorisation administrative ni de moyens financiers, tandis que la création d’une fondation est conditionnée par un contrôle administratif et l’allocation de ressources financières.

L comme…

  • Ligue de l’enseignement

Il s’agit d’un mouvement laïc d’éducation populaire. La ligue de l’enseignement propose des activités éducatives, culturelles, sportifs et de loisirs. Elle regroupe 103 fédérations départementales qui elles-mêmes regroupent près de 30 000 associations locales, présentes dans 24 000 communes et représentant 1,6 million d’adhérents.

M comme…

  • Management associatif

Terme issu de la langue anglaise, le management a pour vocation la planification, l’organisation, la direction et le contrôle d’une organisation afin qu’elle atteigne ses objectifs. Pour donner quelques exemples, voici quelques taches d’un manager : s’assurer que la stratégie d’entreprise est bien appliquée, organisé et bien répartir le travail entre les équipes, fixer des délais, gérer le budget, etc. Mais dans le cas du management associatif, l’équipe est bénévole. Il y a donc un ensemble de personnes aux disponibilités variables, aux compétences parfois relatives mais enthousiastes et portées par une conviction personnelle.

  • Mécénat de compétences

Le mécénat de compétences consiste à mettre à disposition des collaborateurs sur leur temps de travail, pour réaliser des actions d’intérêt général, mobilisant ou non leurs compétences. 

  • Mouvement associatif

Le mouvement associatif est la représentation nationale des associations françaises. Le but est de défendre et promouvoir la vie associative dans son ensemble, et regroupe au travers de ses membres plus de 700 fédérations et unions nationales et régionales regroupées dans 16 coordinations associatives nationales. Ce mouvement représente donc 700 000 associations en France sur un total de 1,5 million que l’on estime active. 

R comme…

  • Réseau National des Maisons Des Associations

Plus connu sous le sigle de RNMA, ce réseau regroupe des organismes qui se donnent pour mission de développer la vie associative locale. Cela peut s’illustrer à travers la création de lieux d’échanges et de rencontres pour les associations, l’accompagnement des acteurs associatifs et la mise à disposition de ressources.

U comme…

  • Utilité sociale

Une action d’utilité sociale a un effet positif soit pour le territoire et/ou pour un groupe ou la société dans son ensemble. Cette action d’utilité sociale a un contexte : ce qui est utilise ici ne l’est peut-être pas ailleurs, et ce qui est utile aujourd’hui ne le sera peut-être pas demain. Elle peut avoir une dimension économique, environnementale, politique, sociale, sociétale, d’épanouissement.

Valika Robert