L’engagement bénévole pour une citoyenneté active

Réunion Bénévolat est un outil de contact efficace et moderne entre :

  • les Bénévoles en recherche d’activité
  • les Associations Réunionnaises

C’est un centre d’activité et de contact bénévole. A travers les activités bénévoles, chacun peut retrouver du lien social, de la confiance, des opportunités. Le bénévolat ne se substitue pas à l’emploi, c’est une activité complémentaire ou temporaire. Si le bénévolat n’apporte pas de contre-partie monétaire, ses avantages sont nombreux.

Retour d’expérience des Bénévoles

C’est un enrichissement humain

Ca m’a fait plaisir parce que j’ai découvert quelque chose, j’ai appris quelque chose. C’est un enrichissement humain. Le bénévolat ça permet de ne pas être inactif, de faire plein de choses.
On rencontre plein de gens. J’aurais envie de dire à tous les gens qui sont là chez eux à se morfondre parce qu’ils sont au chômage : faites du bénévolat. Déjà ça sort, ça fait rencontrer d’autres gens et enfin ça apprend, on apprend plein de trucs. Et on se sent valorisé parce qu’on fait des choses.

Florence

Je suis très contente d’avoir une activité bénévole

Je suis très contente d’avoir un peu d’activité bénévole au sein de cette association. Mon oxygène. Ca me fait tenir la tête hors de l’eau et comme je me passionne pour des choses comme la littérature, le cinéma, j’ai mon comptant de nourriture intellectuelle qui m’aide à vivre. Sans ça je pourrais pas vivre. Je considère que je m’y retrouve parce qu’il faut que j’ai une satisfaction intellectuelle. Si j’ai pas cette vie sociale là, je risque de dépérir.

Karine

C’est super enrichissant parce qu’il y a un partage de compétence

Pour moi ça a été une manière de reprendre un contact avec la société, avec la vie. Ca m’épanouit parce qu’il y a le côté contact humain qui fait qu’on se rend compte qu’on sert aux gens. C’est super enrichissant parce qu’il y a un partage de compétences avec le collaborateur, parce qu’il y a aucune compétition non plus. Je le conseillerais bien volontiers à tous les gens qui sont un petit peu déprimés parce qu’ils ne trouvent pas d’emploi et parce qu’ils aimeraient faire profiter les autres. Ce que je fais sert à quelqu’un. On reconnaît mes compétences, on reconnaît ma bonne volonté, je fais plaisir, bon je gagne pas d’argent. On gagne peut être pas d’argent mais on est défrayé, ça ne nous coûte pas d’argent.

Laurent

J’avais des compétences qui pouvaient les intéresser

J’avais des compétences qui pouvaient les intéresser et donc plutôt que de rien faire, je me suis dit je vais m’investir. Le projet me plaisait bien. Je venais d’arriver à La Réunion donc c’était intéressant parce que j’ai vu un peu comment ça marchait ici, j’ai rencontré des gens intéressants. J’ai fait du bénévolat pour une association et on va dire quelques mois plus tard, ils ont fait appel à moi pour un service et ils m’ont rémunéré, parce qu’à ce moment là ils ont pu me rémunérer.

Marie

Un tremplin pour revenir dans le monde actif

Ça a permis vraiment d’être un tremplin pour revenir dans le monde actif. Le fait d’être bénévole, pour moi c’était quelque chose de valorisant par rapport aux yeux de la société. Je souhaitais aider les autres et en fait en aidant les autres c’est moi qui me suis aidée, mais je m’en suis pas rendue compte tout de suite. Les gens n’y pensent pas forcement lorsqu’ils s’inscrivent à Pole Emploi, ils s’attendent vraiment à trouver un travail et en faisant ça de temps en temps ils se désocialisent. S’investir dans du bénévolat, faire des actions pour la société pourrait justement limiter cette désocialisation et permettre un retour en emploi.

Madeleine

Un cercle vertueux où tu donnes et tu finis toujours par recevoir

Je trouvais que la contre partie elle était déjà dans les projets qu’on menait à l’international, dans les déplacements qu’on faisait dans ces pays là, dans les rencontres. En plus mes trajets sont indemnisés donc c’est quand même cool et puis le midi au moins je peux manger sans que ça me coûte du fric et à la fin je sais que cette expérience elle va m’apporter. Le bénévolat est ce que c’est pas un cercle vertueux où tu donnes mais finalement tu finis toujours par recevoir ? Et pas que de l’argent, mais tu reçois parce que t’es intégré dans une société qui te reconnaît comme ayant contribué à un moment donné.

Mathilde

Une expérience professionnelle valorisée sur mon CV

Il y a eu deux périodes où j’étais bénévole pour des associations et impliqué dans le bureau, ce qui revient à une activité quasi professionnelle, parce qu’il y a quand même des responsabilités, des engagements à prendre, des signatures, des actes, des démarches techniques, ressources humaines, regarder les contrats, les fiches de paie, la comptabilité, la trésorerie, des compétences de savoir, savoir faire, savoir être. J’étais sans emploi à l’époque, j’avais pas d’activité professionnelle propre, on a monté une association d’accueil périscolaire mais pas que, aussi de transition du quartier, du territoire. Quand j’ai mis sur mon CV que j’avais été président ou trésorier de quatre associations, que j’allais travailler en tant que directeur d’une association, je savais de quoi on parlait en fait.

Paul

L’envie de rencontrer des gens avec les mêmes affinités

C’est principalement pour la recherche de compétences que je suis venu et aussi pour rencontrer des gens qui étaient branchés écologie. Je pense que c’est ça. C’était l’envie de rencontrer des gens avec un peu les mêmes affinités que moi. Sur un CV, de voir un trou de deux ans trois ans où il y a rien, c’est pas super. Par contre, un trou de deux ans trois ans où il y a marqué, interventions en tant que bénévole pour faire des réparations dans une association à la hauteur d’un quart de temps par exemple, il va se dire ok. Potentiellement les compétences développées peuvent intéresser.

Sébastien

Etre utile à la société ou à l’environnement

C’était vraiment très sympa et j’ai fait plein de choses que j’aurais jamais fait avant, genre prendre la parole en public, animer un débat, réaliser des posters pour une exposition. Moi je kifferai être bénévole à temps plein. C’est pour être actif. J’aime bien mes moments de tranquillité, j’en ai beaucoup mais il faut que je fasse quelque chose de mes mains, créer des choses. Si je le fais pas pour une asso, je fais de la peinture ou de la musique, voilà j’ai besoin de faire quelque chose quoi. Et donc les assos c’est l’occasion de faire quelque chose et en plus d’être utile à la société ou à l’environnement. C’est tout simple…

Sandrine

Faire des expériences nouvelles

Pour moi c’est vraiment hyper important, à chaque fois que j’ai fait du bénévolat, je l’ai fait en me disant je vais le faire dans une ambiance où ça va être fun, je vais pas m’ennuyer, je vais rencontrer des gens qui sont sympas, ça va se passer avec le sourire et puis on va faire une fête ensemble, il va y avoir quelque chose, on va passer vraiment un bon moment. Je trouve que le bénévolat ça sert pas mal aussi à faire des expériences nouvelles, c’est pas des expériences professionnelles, pas de manière salariée. Du coup ça permet de te construire toi, de savoir ce que tu aimes, ce que tu aimes pas faire, sans forcement avoir un engagement à long terme dans le salariat. Quand on est arrivé à La Réunion, on s’est fait un cercle d’amis énorme, on a rencontré plein de gens, on s’est créé notre cercle d’amis.

Stéphane