Accompagner les lecteurs détenus

Détenus
Le Port, Saint-Denis, Saint-Pierre
Toute l'année

Description de la mission

Le bénévolat à Lire Pour en Sortir consiste principalement à rencontrer les lecteurs détenus, les accompagner et les encourager dans le programme. Les visites se font en semaine, car le week-end est réservé aux visites des familles. Une fois par semaine, les bénévoles vont à la rencontre des personnes détenues pour assurer le suivi.

Le rôle du bénévole est de présenter l’association et son programme aux nouveaux participants puis d’assurer un accompagnement tout au long du programme. Le bénévole peut également, si besoin, aider à la rédaction des fiches de lecture.

Il vous sera demandé, en tant que bénévole, d’aider les personnes détenues dans leur choix de livre, de les pousser à la parole et à la réflexion autour du livre, de transmettre leurs demandes de livre ou d’attestation. Un bénévole référent est présent dans chaque équipe afin de coordonner celle-ci. Il est le relais entre l’équipe bénévole et le siège.

Vos missions :

Accompagner les personnes détenues tout au long du programme de lecture :
– Etre disponible 2 fois par mois minimum, en semaine, pour suivre la lecture des personnes détenues
– Assurer le suivi de vos lecteurs et faire passer les commandes au bénévole référent
– Nous faire parvenir les demandes d’attestation

Lieu

Saint Denis, Le Port, Saint Pierre

Disponibilité

Deux fois par mois

Cause

Détenus

Type de mission

Visite

Compétences

Avoir le gout de la lecture

Contact

anna.mellul@lirepourensortir.org

Site internet

http://lirepourensortir.org

Présentation de l’association

En juin 2012, le gouvernement brésilien a publié dans son journal officiel, la possibilité de réduire sa peine de prison par la lecture. En effet, un livre lu permet aux détenus de réduire leur peine de 4 jours. Chaque livre lu doit faire l’objet d’une fiche de lecture qui doit respecter les règles de la dissertation. En découvrant cette initiative brésilienne, Alexandre DUVAL-STALLA a choisi de l’importer en France sous le nom de Lire Pour En Sortir.

Aucune loi ne prévoyait de réductions de peines grâce à la culture. L’association, pour valoriser sa démarche d’aide à la réinsertion des personnes détenues a été actrice de l’amendement du code de procédure pénale.

Article 721-1 du code de procédure pénale : « Une réduction supplémentaire de la peine peut être accordée aux condamnés qui manifestent des efforts sérieux de réadaptation sociale, notamment en passant avec succès un examen scolaire, universitaire ou professionnel traduisant l’acquisition de connaissances nouvelles, en justifiant de progrès réels dans le cadre d’un enseignement ou d’une formation, en s’investissant dans l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul, ou en participant à des activités culturelles, et notamment de lecture, en suivant une thérapie destinée à limiter les risques de récidive ou en s’efforçant d’indemniser leurs victimes. »

Lire pour en Sortir a été créée en 2014 pour s’implanter pour la première fois en juillet 2015 à Châlons-en-Champagne. Aujourd’hui elle est présente dans 21 établissements. Depuis octobre 2017, Lire pour en Sortir s’est implantée à la Réunion. En février 2018, le programme de lecture personnalisé a été proposé dans les trois établissements à Saint-Denis, au Port et à Saint-Pierre.

Caractéristiques de la mission

PériodicitéMission Annuelle

Postuler en ligne

Un email valide est requis.